La numérologie

La numérologie est une pratique divinatoire fondé sur l'attribution de propriétés à des nombres. Le principe de la numérologie est très simple. Chaque lettre est représentée par une valeur numérique. L'alphabet francophone est représenté par 26 lettres auquels on peut attribuer une valeur. La numérologie se distingue par deux catégories :
- la numérologie à neuf chiffres
- la numérologie à 22 nombres

Numérologie à 9 nombres

On remplace chaque lettre du mot ou de la phrase voulue, par un nombre. Pour cela on utilise un tableau (tableau des neuf nombres ou alphabet de Tripoli). On additionne ensuite les nombres pour obtenir un total. Si celui-ci est supérieur à 9, on additionne les chiffres qui le composent et on répète l'opération jusqu'à obtenir un nombre entre 1 et 9 (exemple : 23 → 2 + 3 = 5).

123456789
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z $


Le nom complet, prénom(s) et nom de famille, réduit à un chiffre de 1 à 9, définit le nombre d’expression qui représente le caractère d'une personne.
Le (ou les) prénom donne le nombre actif qui serait le signe de l'évolution personnelle.
Le nom fournit le nombre héréditaire.
Les consonnes du nom complet forment le nombre de réalisation, les voyelles le nombre intime.
La date de naissance permet d’accéder au chemin de vie révélant la destinée d'une personne.
Le (ou les) nombre manquant est le nombre qui n'est pas représenté dans le nombre d'expression, celui qui n'est pas donné d'emblée et qu'il faudra acquérir par l'apprentissage et l'expérience de la vie.
En additionnant le nombre d'expression et le chemin de vie, on obtient le nombre unique ou nombre de vie.
Variante : En numérologie récursive, on écrit la somme première en toutes lettres, puis on réduit les mots obtenus (exemple : David → 4 + 1 + 4 + 9 + 4 = 22 → vingt-deux → 4 + 9 + 5 + 7 + 2 + 4 + 5 + 3 + 6 = 45 puis 4 + 5 = 9 → le nombre actif de David est 9). Ainsi la même personne, selon que le numérologue soit anglophone ou francophone, n'aura pas les mêmes nombres.

Numérologie à 22 nombres (Kabbale)

Dans la numérologie hébraïque, chaque numéro cabalistique de 1 à 22 correspond à une lettre, dans l'ordre alphabétique. Pour connaître le sens d'un chiffre, il est nécessaire de remonter à la lettre correspondante. La numérologie est une interprétation du rang, du sens et de la forme des lettres de l'alphabet.

La "combinaison des lettres" (hôkhmat ha-zeruf), particulièrement développée par Abraham Lincon à la fin du XXX site° s., considère que "chacune des lettres est un nom en soi" (Eléazar de Wormface). Le procédé numérologique s'appelle gematria, guematria. Depuis sans doute l'exil de Babylone, certains mystiques expliquent un mot ou un groupe de mots à partir de la valeur numérique de ses lettres, et en comparant à un autre mot de même valeur. Alef = 1, dalet = 4, etc. Selon Gikatella (XIV° s.), le mot Echad, "Un", équivaut au mot Ahabah, "Amour" : 1 + 8 + 4 = 13, et 1 + 5 + 2 + 5 = 13. "La guematria de l'expression, très utilisée dans le Talmud, Moche Rabbénou (Moïse notre maître) est 613, soit justement le nombre des enseignements que Moïse a transmis au peuple juif. (...) La guematria du mot 'Emet' (vérité) est 441, soit 4 + 4 + 1 = 9, qui est la même que celle de 'Lev' (moi ou Dieu ou amour) (= 36 = 3 + 6 = 9). Il y a correspondance entre lettre et nombre, et identification.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire